Pas de téléphone

Ce site n'est pas consultable sur mobile.

Pour profiter pleinement de toutes les activités du site web, veuillez consulter le site sur ordinateur ou tablette en orientation paysage.

La mort

Regarde la vidéo

Associe les mots

Qu’est-ce qui se passe ?

Questions

La mort dans les religions

Écoute

Quand je partirai

Dans les différentes religions

LA MORT : 9 jeunes témoignent (suicide, deuil, croyances)

Associe les mots qui vont ensemble :

Mort Peur
Cimetière Fleurs
Tombe Trou
Enterrement Cérémonie
Résurrection espérance

Qu’est-ce qui se passe ?

Cher Dieu, qu’est-ce qui se passe quand on meurt ?

Article d’Isabelle Fievet
La mort, c’est le bout de la vie, c’est quand on a fini de vivre. Tout ce qui vit meurt un jour, les plantes, les animaux, les humains… Ce n’est pas facile à admettre : c'est toujours douloureux. On est malheureux d'avoir perdu un être cher, on dit qu'on est en deuil. Souvent ça nous semble injuste et révoltant, surtout quand c'est un jeune ou un enfant qui meurt. C'est très dur, parfois même insupportable de savoir qu'on ne pourra plus leur parler, les toucher, les embrasser. Dieu a compris que c’est révoltant. C'est pour ça qu'il s'est fait homme (en Jésus) pour venir partager notre vie et notre mort. Et il l'a fait jusqu'au bout et sans tricherie : quand Jésus est mort, il est mort pour de vrai ; il a eu peur, il s'est senti seul, comme tout le monde. Quand son ami Lazare est mort, il a éclaté en sanglots sur la tombe, comme tout le monde. Comme ça toutes les personnes qui souffrent de la disparition de quelqu'un qu'ils aiment savent qu'ils ne sont pas seuls : Dieu partage leur deuil. Et de la même façon tous ceux qui se sentent tout seuls devant leur mort peuvent savoir que Dieu les accompagne. Il y a une belle prière - un psaume- qui dit cela : « même si je dois traverser la vallée de la mort, je n'ai pas peur, parce que toi, le Seigneur, tu es avec moi… »

Mourir un peu avec ceux qui meurent

Quand ceux que nous aimons meurent, on sait qu'il va falloir vivre sans eux. C'est un peu comme si une partie de nous mourait avec eux. Alors, on peut parler de ces personnes, de leur mort. C'est douloureux, mais c'est bien ; ça empêche le chagrin d'envahir toute notre vie.
Quand on est mort, le corps reste sans vie, il ne bouge plus, il ne ressent plus rien. On le traite alors avec respect, on le couche dans un cercueil, puis on l'enterre dans un cimetière ou on le brûle, cela dépend des coutumes et des religions. Pour mieux vivre ces moments-là, les parents, les enfants, la famille se réunissent. C'est une cérémonie. Ils peuvent pleurer ensemble, parler de la personne qui est morte et de la vie qui continue.

Qu'est ce qui se passe après la mort ?

Personne ne sait ce qui se passe après la mort. Comme un enfant qui va naître ne sait pas ce qui va se passer après la naissance. Mais les gens qu'on a aimés restent vivants dans notre cœur. On peut garder un souvenir, des photos, des films ou lettres qui nous les rappellent. C'est une façon de garder vivant ce qui ne meurt jamais : ce qui nous a lié à eux, ce que nous avons reçu d’eux, leur amour, leur confiance dans la vie.

La foi : une force

Alors, on peut comprendre ce que Dieu nous promet : que la foi est plus forte que la mort. De même que la relation qu'on a eue avec les autres continue de vivre, de même la foi, le lien de confiance que l'on peut avoir avec Dieu, est un lien qui ne meurt jamais. Cette assurance-là peut nous permettre de traverser l’épreuve du deuil ; petit à petit ça va mieux, on sent que la vie continue. On a cette confiance que rien ne viendra nous séparer de l'amour de Dieu, même pas la mort. Cette promesse est là pour nous permettre de nous relever de la mort et de sentir qu'on a le droit de retrouver la joie de vivre.

Cher Dieu, qu’est-ce qui se passe quand on meurt ?

Questions que tout le monde se pose

Est-ce que c'est Dieu qui décide du moment où on meurt ?
Non, la mort est la fin de la vie physiologique.


Comment sait-on que quelqu'un est mort ?
Il ne respire plus et le cerveau ne répond plus.


Est-ce qu'on peut toucher un mort, l'embrasser ? C'est chaud ou c'est froid ?
On ne risque rien à toucher un mort, le corps est froid.


Qui décide de l'endroit où on enterre le cercueil ?
La personne avant de mourir (testament) ou la famille.


Parfois, il y a plusieurs noms sur une pierre de cimetière est ce qu'on met les cercueils les uns au-dessus des autres ?
Oui… et à côté.


À quoi cela sert un enterrement ?
A accompagner les proches qui sont en deuil.


Est-ce que les enfants peuvent aller à un enterrement ?
Oui.


Pourquoi les grands pleurent et disent en même temps que celui qui est mort ne souffre plus ?
La mort est une séparation qui rend triste. Mais quand la fin de vie est douloureuse, la mort peut aussi être vécue comme un soulagement.


Est-ce qu'on sait ce qu'on devient après la mort ?
Le corps redevient poussière. Chez les protestants, on affirme que la personne décédée est auprès de Dieu.


Pourquoi les gens disent que les morts sont au ciel ?
Parce qu’ils imaginent Dieu dans le ciel.


Qu'est-ce que cela veut dire ressusciter ?
Dans la vie courante, la résurrection est un nouveau départ. Après la mort, on a l’espérance d’une vie éternelle auprès de Dieu (pas forcément de manière corporelle).


C’est quoi le purgatoire, l'enfer ? Cela existe ?
Non, c’est une invention de 1254 ; un temps de pause pour purger les péchés !


Pourquoi on est ému, même longtemps après la mort de quelqu'un, quand on en reparle ?
C’est nos émotions qui s’expriment ; on ressent toujours de l’affection pour la personne morte.


Est-ce que tout le monde meurt ?
Oui, la mort est la fin de la vie. Les humains meurent, comme tous les êtres vivants.


Pourquoi y a-t-il souvent un repas après un enterrement de quelqu'un ?
C’est un temps d’échange, de partage, de retrouvailles.


Est-ce que Dieu nous aide quand quelqu'un meurt ?
Oui, il nous rappelle sa tendresse et son amour pour nous, dans les joies et les peines. On se sent moins seuls quand on croit qu’il est avec nous.


Est-ce que toutes les religions font la même chose ?
Non, voir carré La mort dans les différentes religions.


La mort dans les religions

Pour chaque affirmation, glisse le nom de la/les religion.s qui fait/font comme ça :

Confidentiel de Goldman

Quand je partirai

Poème hawaïen

Maintenant que je suis parti, laissez-moi aller
Même s’il me restait encore des choses à voir et à faire.
Ma route ne s’arrête pas ici. Ne vous attachez pas à moi à travers vos larmes.
Soyez heureux de toutes les années passées ensemble.
Je vous ai donné mon amour, Et vous pouvez seulement deviner combien de bonheur vous m’avez apporté.
Je vous remercie pour l’amour que vous m’avez témoigné.
Mais il est temps maintenant que je poursuive ma route.
Pleurez-moi quelques temps, si pleurer il vous faut.
Et ensuite, laissez votre peine se transformer en joie.
Car c’est pour un moment seulement que nous nous séparons.
Bénissez donc les souvenirs qui sont dans votre cœur.
Je ne serai pas très loin, car la vie se poursuit.
Si vous avez besoin de moi, appelez-moi, je viendrai.
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher.
Je serai près de vous.
Et si vous écoutez avec votre cœur, Vous percevrez tout mon amour autour de vous dans sa douceur et sa clarté.
Et puis, quand vous viendrez à votre tour par ici, Je vous accueillerai avec le sourire.
Et je vous dirai : « bienvenue chez nous ».

Dans les différentes religions

Remets les étapes en ordre.

Les musulmans

Les juifs

Bouddhisme

Chrétiens : catholiques

Chrétiens : protestants